Home Actualités Projet TER: des violations sur l’indemnisation des milliers d’impactés… (Rapport)

Projet TER: des violations sur l’indemnisation des milliers d’impactés… (Rapport)

by Abdoulaye DIOP

En partenariat avec le Collectif National des Personnes Impactées par le Train Express Régional, l’ONG Lumière Synergie pour le Développement (LSD) a organisé ce vendredi 27 août une cérémonie de lancement du rapport de recherche intitulé : « Se retrouver subitement sans toit, sans terre et sans travail – Train Express Régional – La BAD et l’AFD au cœur du scandale ! ». Le rapport, est un fruit d’enquêtes sur le processus d’indemnisation des personnes affectées par le projet, et qui a révélé des traitements « inhumains » des populations en situation de vulnérabilité.

Le rapport indexe l’Apix (Agence pour la promotion des investissements et grands travaux) qui a « conduit le processus de libération de l’emprise du projet de façon désastreuse,  mais les principaux bailleurs de ce projet qui ont raté l’occasion de faire respecter leurs propres politiques de sauvegardes sociales et environnementales qui pourtant, recommandant l’indemnisation juste et préalable des impactés avant la mise en œuvre des projets».

Selon Aly Sagne, président de Lumière synergie pour le Développement (LSD), « le rapport revient sur les conséquences économiques, les conséquences sociales et socio-culturelles, de milliers de nos compatriotes chassés de leurs maisons, de leurs lieux de travail et d’épanouissement des services communautaires de la banlieue, pour la plus part, par la vague déferlante du tracée du Train Express Régional (TER)« .

Il a indiqué que le rapport pose la question de la responsabilité individuelle et collective des acteurs, à savoir l’Etat, les Collectivités locales traversées par le projet, les ONG, les partis politiques, mais également les institutions financières internationales, qui ont soutenu et financé ce projet de développement.

M. Sagne de renchérir: « ce rapport, n’a pour objet ni d’analyser, ni de critiquer. Il s’agit juste de présenter des clichés instantanés, de partager le quotidien de nos compatriotes qui sont plongés dans un désarroi profond par le TER, depuis quatre années ».

You may also like

Leave a Comment